• Le resvératrol : un excellent bouclier pour le cerveau

    http://amelioretasante.com/le-resveratrol-un-excellent-bouclier-pour-le-cerveau/

    Le resvératrol : un excellent bouclier pour le cerveau ?

    Le resvératrol : un excellent bouclier pour le cerveau ?
     

    Le fait de parler d’un médicament qui traiterait pratiquement toutes les maladies paraît assez utopique, mais le resvératrol serait ce fameux remède miracle : il soulagerait les problèmes cardiovasculaires et les problèmes pulmonaires, et il serait un rempart contre le cancer, l’obésité, le diabète, le cholestérol et les problèmes cérébraux. Bref, il s’agirait d’une substance à la fois mystérieuse et passionnante qui est l’objet de notre article d’aujourd’hui afin d’en savoir plus sur ce produit et sur ses conséquences par rapport à notre santé et notre organisme, notamment sur la zone du cerveau !

    Comment agit le resvératrol ?

    Le resvératrol est une phytoalexine : c’est une enzyme produite par les plantes pour se défendre contre les bactéries et les champignons. Il possède une structure chimique complexe, mais le fait le plus intéressant est qu’on peut le trouver dans les huitres, les cacahuètes, les mûres, les noix, les myrtilles, le raisin et dans les produits fermentés comme le vin. Ce produit très bénéfique pour notre santé est consommé par la plupart des gens sans qu’ils sachent à quel point ses propriétés sont importantes !

     

    La molécule fut découverte en 1940 et était utilisée seulement dans les thérapies contre le cancer. Durant cette époque, elle avait démontré une incroyable habilité dans la modulation des signaux redox et l’interaction avec les cellules de divers tissus. Il faut signaler que le resvératrol fait actuellement l’objet de plusieurs études, dont beaucoup ont pu démontrer partiellement ses bienfaits : anti-cancer, anti-vieillissement, anti-inflammatoire et autres. Grâce à ses propriétés anti-oxydantes, le resvératrol pourrait aider à freiner le processus de vieillissement cellulaire et même général.

    Le resvératrol, en tant que produit pharmaceutique en vente, n’est pas considéré vraiment comme un médicament, mais plutôt comme un complément alimentaire qui se prépare à partir du séchage naturel de la peau et des pépins du raisin noir et d’autres racines de plantes. On dit que le resvératrol est l’antioxydant le plus fort contre les radicaux libres, ce qui fait qu’il dispose d’effets anti-vieillissement.

    Quelques vérités

    Voici quelques faits intéressants sur le resvératrol :

    Il a été prouvé que le resvératrol :

    1. Est un antioxydant.
    2. Active les gènes réguliers présents dans les différents organismes, qui les protègent de nombreuses maladies.
    3. Peut agir comme anti-oestrogène, et pourrait désactiver les gènes réguliers par les oestrogènes, ce qui aiderait à éliminer certains types de cancer.
    4. Pourrait avoir des effets anti-inflammatoires.
    5. Aurait, selon certains tests sur des souris et des rats, des effets anti-cancer, anti-vieillissement, anti-inflammatoire et d’autres bienfaits cardiovasculaires.
    6. Agit sur les objectifs moléculaires multiples et donne des effets positifs sur les cellules de la poitrine, de la peau, du système digestif et de la prostate.
    7. En le consommant à hautes doses, il pourrait diminuer le niveau du sucre dans le sang de manière significative.
    8. Pourrait améliorer la capacité physique d’après des expériences faites sur des animaux.
    9. Provoque une augmentation de l’oxydation des acides gras, de la biogenèse mitochondriale, de la respiration mitochondriale et de la gluconéogenèse, et aurait également des propriétés neuro-protectrices.

    Des doutes subsistent…

    Il faut signaler que ces effets n’ont pas encore été prouvés chez l’être humain, et il faudrait donc attendre encore un peu avant de voir des résultats bien crédibles sur les conséquences que pourrait avoir l’utilisation du resvératrol sur l’organisme humain.

    Actuellement, il existe des recherches pour prouver que le resvératrol peut :

    1. Protéger des maladies cardiovasculaires.
    2. Possèder des effets protecteurs contre les douleurs d’oxydation au niveau des structures cérébrales et les désordres métaboliques comme le diabète.
    3. Être utile pour améliorer l’équilibre et  la mobilité des personnes âgées, bien que les résultats ne sont pas encore concluants. On pense qu’il atténue la douleur produite par les radicaux libres et la production de la dégénération de la dopamine, et qu’il améliore la survie cellulaire.
    4. Disposer d’une influence positive sur la capacité physique des êtres humains.

    Est-il un bouclier pour notre cerveau ?

     

    Le resvératrol, en plus d’être un produit bénéfique pour les organes de notre corps en général, contribue également à fortifier, soigner et protéger une partie essentielle de notre corps : notre cerveau.

    En effet, les cellules du cerveau nécessitent un apport constant d’oxygène pour maintenir un bon fonctionnement, pour penser, apprendre et prendre soin de la mémoire. Il faut noter aussi qu’une dose précise de resvératrol pourrait entraîner l’augmentation du flux sanguin cérébral et une meilleure utilisation d’oxygène dans cette zone.

    L’autre bonne nouvelle est que, selon de nombreuses études, cette phytoalexine pourrait contribuer à la lutte contre la dégénération cellulaire accélérée. Les scientifiques pensent que le resvératrol pourrait servir comme bouclier afin de protéger les cellules cérébrales, ce qui éviterait leur mort précoce causée par une carence d’oxygène durant l’apoplexie par exemple, et préviendrait les dommages de l’ADN tout en compensant le processus dégénératif qui a lieu au niveau du cerveau lorsque l’on souffre de maladies démentielles comme l’Alzheimer. Néanmoins, il est important de signaler que ces résultats ont été obtenus seulement en laboratoire, sous des conditions très strictes et avec des doses contrôlées.

    Conseil final

    Même si vous connaissez les caractéristiques du resvératrol et ses principales propriétés, il faut que vous sachiez tout de même que les études n’ont pas encore clairement démontré son vrai rôle dans notre alimentation ; c’est pour cela qu’il n’est pas recommandé de l’inclure dans vos repas de façon trop abusive.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :