• LE PAIN NOTRE PARTENAIRE MINCEUR

    http://santecool.net/pain-notre-partenaire-minceur/

    LE PAIN NOTRE PARTENAIRE MINCEUR

    Pains-santecool

    Aujourd’hui, plus de 2/3 des Français affirment « faire attention au caractère naturel des produits qu’ils achètent »*. Le pain est un aliment naturel (perçu comme tel par 89% des Français**), reconnu comme indispensable pour une alimentation équilibrée par les autorités de santé. Souffrant toujours d’idées reçues lorsqu’il s’agit de surveiller son alimentation, le pain est pourtant un allié « minceur et plaisir » indispensable

     

    Le pain, encore victime des régimes

    A l’approche de l’été, nombreux sont les Français qui entament un régime afin de se départir des kilos disgracieux accumulés pendant l’hiver. Considéré comme un « aliment bon pour la santé » par 86% des Français, le pain fait pourtant partie des premiers aliments qui pâtissent d’idées reçues. En effet, dans le cadre de régimes, 60% des Français changent leurs pratiques, en réduisant les quantités de pain, voire en l’excluant de leurs repas, et ce malgré les recommandations nutritionnelles des autorités de santé**. Pourtant, loin d’être un ennemi des régimes, le pain est un allié minceur à ne pas négliger.

    Un aliment pilier de l’équilibre alimentaire… sur toute la ligne !

    Avec un apport important de glucides complexes***, le pain, consommé à chaque repas, permet d’atteindre les recommandations officielles des autorités de santé en la matière. Le pain est également source de protéines végétales (9 g pour 100 g) ainsi que l’une des principales sources de fibres dans l’alimentation (de 3,3 g à 8,8 g pour 100 g). Pauvre en lipides (de 0,3 g à 1,2 g pour 100 g) ***, le pain se révèle être un allié des régimes restrictifs. De plus, ses propriétés satiétogènes permettent d’éviter les fringales ; un constat partagé par 41% des Français (en particulier pour les femmes et les 18-34 ans), pour qui le pain est un aliment « plaisir » permettant de ne pas craquer pour quelque chose de plus gras ou sucré. Alors, pourquoi s’en priver avant l’été ?

    *Étude Mediaprism/60 millions de consommateurs « les Français et les produits naturels, opinion, comportement et attitudes »– Juillet 2013

    **Impacts des régimes alimentaires sur la consommation de pain, Observatoire du pain – Occurrence, 2012

    ***Bourre JM et al, Valeur nutritionnelle (macro et micronutritiments) de farines et pains français. Médecine et Nutrtion.2008. 44, 49-76)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :